UA-89942617-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2015

Ma lettre n°20 vient de paraître

lettre20.JPGLe vingtième numéro de ma lettre de Député vient de paraître, accompagné de la brochure éditée par le Groupe socialiste, républicain et citoyen (SRC) de l'Assemblée Nationale «Aujourd'hui la France. 3 années d'actions au service des Français», consultable à partir de ce lien.

Au sommaire: La France se relève: 60 engagements, 3 ans plus tard. Le saviez-vous? (La loi Macron). Solidarité avec la République tunisienne. L'école au cœur de la République. L'éducation populaire, compétence partagée. Servitude de marchepied: en bonne voie! Le projet de loi sur le Renseignement. Le mot de ma suppléante, Elsa Régent-Pennuen, sur le Projet de loi sur le dialogue social et l'emploi.

Pour la télécharger, cliquer sur l'image ou bien ici.

Pour recevoir la version papier, adressez vos coordonnées par mail à contact@michelmenard.fr. Les numéros précédents sont également disponibles dans la rubrique Lettre d'information.

24/06/2015

Pour une loi en faveur du volontariat de l’animation

ppl volont.jpgLe 23 juin 2015, en réunion des députés socialistes membres de la Commission des Affaires Culturelles et de l’Éducation dont je suis Vice-président, nous avons présenté, avec mon collègue Hervé Féron Député de Meurthe-et-Moselle, une Proposition de loi visant à instaurer un statut de volontaire de l’animation.

Celle-ci a ainsi pour objectif de traduire dans la Loi l’une des mesures que je préconisais dans mon rapport intitulé «21 propositions pour les colos du 21è siècle» rendu en juillet 2013, à l’issue de la mission d’information parlementaire sur l’accessibilité des jeunes aux séjours collectifs et de loisirs dont j’ai été le Rapporteur.

Afin d’élaborer cette proposition, nous avons repris les dispositifs contenus dans celle qui avait été déposée en décembre 2011 par le Groupe socialiste, qui n’avaient pas retenu l’attention de la majorité de l’époque (non-inscrite à l’ordre du jour des assemblées).

Cette proposition de loi a d’ores et déjà été proposée à la cosignature de l’ensemble de mes collègues du Groupe Socialiste, Républicain et Citoyen, pour ensuite être déposée sur le bureau de la Présidence de l’Assemblée Nationale.  Une fois cette étape franchie, il ne restera plus qu’à la faire inscrire à l’ordre du jour afin qu’elle soit examinée en commission puis en séance publique.

Depuis longtemps engagé en faveur d’une politique ambitieuse d’éducation populaire et de redynamisation de l’esprit des colonies de vacances, je resterai investi dans les mois à venir pour que cette proposition de Loi poursuive son cours législatif, et vienne ainsi compléter l’ensemble des dispositifs déjà mis en œuvre par le Gouvernement en faveur de la Jeunesse.

05/06/2015

Un quinquennat au service de la jeunesse

PrioJeunesse.JPGPlacée au cœur du programme présidentiel de François Hollande, la priorité donnée à la jeunesse a marqué ce quinquennat, animé par l’ambition de garantir aux jeunes de mieux vivre en 2017 qu’en 2012.

Après trois années de mandat, les chiffres parlent d’eux-mêmes: ce sont désormais 85 milliards d’euros qui sont annuellement consacrés aux politiques en faveur de la jeunesse, soit une hausse de 12% entre 2012 et 2015. Ces nouveaux moyens témoignent d’une volonté politique, mais servent avant tout une ambition, celle de permettre à chaque jeune, quelle que soit son origine sociale, de se réaliser et de s’épanouir, et cela passe par trois piliers structurants: l’accès plein et entier à la citoyenneté, le droit à la formation et au travail, et enfin la découverte du Monde.  

Permettre à tout jeune d’exercer pleinement ses droits et ses devoirs de citoyen est l’une des plus belles missions qu’il nous ait été donné d’accomplir. Pour y parvenir, nous avons mis en place, depuis 2012, un certain nombre de dispositifs incitatifs, parmi lesquels figure la création d’un droit universel au Service Civique. Grâce à celui-ci, 35000 jeunes ont effectué leur service civique en 2014, pour un total de 70000 estimé sur l’année en cours. Une mobilisation interministérielle a par ailleurs été lancée afin que chaque ministère contribue à l’accueil de ces jeunes souhaitant s’engager en faveur de l’intérêt général.

En 2015, le Gouvernement a également alloué 50 millions d’euros supplémentaires à la dynamisation du tissu associatif de proximité, d’éducation populaire et du sport. J’ai par ailleurs veillé, par voie d’amendement au Projet de loi de réforme territoriale, à ce que chaque niveau de collectivité continue, demain, à prendre part au financement de ces activités structurantes pour l’éducation de nos jeunes. Enfin, les «Fabriques d’initiatives citoyennes», véritables espaces de rencontres et de montage de projets, s’articuleront désormais avec les conseils citoyens des contrats de ville, permettant aux jeunes d’occuper une place prépondérante dans la prise de décision de proximité.

Le droit de se former et de travailler, autre impératif crucial de l’action en faveur de la jeunesse, passe quant à lui par la possibilité donnée à chacun de trouver sa voie le plus tôt possible, et ainsi endiguer le décrochage scolaire. Pour ce faire, nous avons fait le choix de généraliser le service public régional d’orientation depuis le 1er janvier 2015. Permettant de mieux accompagner les jeunes dans leurs choix et leurs projets au quotidien, celui-ci se voit renforcer par le plan de développement de l’apprentissage, qui permettra aux TPE, à partir de la rentrée prochaine, de bénéficier d’une exonération de salaire et de toute cotisation sociale pour toute embauche d’un apprenti mineur.

Après avoir atteint l’objectif fixé de 150000 emplois d’avenir l’année dernière, le Gouvernement s’attèle désormais à un nouveau chantier en faveur des jeunes travailleurs, qui passe cette fois par la mise en place, au 1er janvier 2016, de la prime d’activité. Se déclenchant dès le premier euro de revenu d’activité, celle-ci sera ouverte à l’ensemble des jeunes travailleurs, quelle que soit la nature de leur contrat. 1,2 million de jeunes, contre 5000 actuellement bénéficiaires de RSA activité, seront éligibles à ce dispositif, et pourront gagner jusqu’à 130 euros de prime chaque mois.

Lire la suite

05/05/2015

La réforme du collège, enjeu décisif pour la jeunesse

réformeclge.JPGLa réforme du collège entrera en vigueur à la rentrée 2016.

Ci-dessous vous pourrez prendre connaissance de la tribune* que vient de faire paraître la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, Najat Vallaud-Belkacem (voir aussi article précédent).

En complément à cette lecture, je vous invite à lire le point de vue qu'a souhaité communiquer le Collectif des Associations partenaires de l’école (CAPE), sous le titre «Refonder l’École c’est engager la réforme du collège!». Vous y accéderez en cliquant sur ce lien.

«Enjeu décisif pour notre jeunesse, la réforme du collège est l’occasion d’en finir avec cette singularité qui veut qu’une réforme désirée soit toujours caricaturée et dénigrée par la coalition des approximations, postures et conservatismes réunis. Cette réforme n’a qu’une ambition: donner au plus grand nombre de nos élèves des chances supplémentaires de réussir sans jamais renoncer à l’excellence et au mérite.

Lire la suite